L’assurance transport

Tout envoi expédié par camion ou par rail, sur une courte distance, par avion ou par bateau sur des destinations lointaines, doit être assuré. Quel que soit le transitaire chargé de l’exécution d’un transport, quel que soit le moyen choisi, tous les acteurs sont au bénéfice de conditions générales dont l’une des clauses importantes est la limite de responsabilité. Seule une assurance «tous risques», (porte à porte) contractée auprès d’une Compagnie sérieuse, met l’exportateur ou l’importateur à l’abri de fâcheuses déconvenues.

Même si les sinistres (dommages, vols, pertes, totaux ou partiels) ne sont pas fréquents, ils existent et existeront toujours.Pourquoi un commerçant ou un industriel chevronné se risquerait-il de perdre des milliers de francs dans le seul but d’économiser une modique somme (la prime d’assurance) ?

Les transitaires assurent les marchandises qui leur sont confiées uniquement sur la base d’un ordre écrit et signé de leur commettant.